Le nouvel agenda cinéma de Videodrome 2

Mis en avant

Nouvel agenda des séances de projections cinéma à MarseilleCa y est, le nouvel agenda des séances cinéma est en place !
Lire la suite

Publicités

Un écrivain, un film: Bertold Brecht, Kuhle Wampe : Dimanche 15 mai à 19h


Nous proposons, du 10 au 15 mai, de voir les films uniques d’écrivains : Giono, Genet, Guibert, Beckett
Nous terminons ce cycle par Bertold Brecht. Il est un peu impropre de dire que Kuhle Wampe est le film unique de Bertold Brecht. Tout d’abord parce que le film est réalisé par Slatan Dudow, bulgare, qui deviendra un des grands cinéastes de la RDA. Kuhle Wampe est ainsi plutôt le fruit d’une collaboration proche entre Dudow et Brecht. Ensuite, parce Brecht a participé à l’élaboration d’autres films (Les bourreaux meurent aussi, de Fritz Lang, par exemple). Mais ce film rare et méconnu est un point de convergence de nombre de questions que nous nous sommes posées au cours de nos programmations : qu’est-ce qu’écrire avec le cinéma, qu’est-ce que donner l’image d’une ville (Berlin, ici), qu’est-ce que faire un film politiquement, qu’est-ce que la place de la musique dans un film (Hanns Eisler a composé la musique), quel est le legs du formalisme cinématographique soviétique (Dudow s’était formé à Moscou) ?

Lire la suite

Images contre nature #2 : Un écrivain, un film : Emmanuelle Sarrouy :: Mardi 10 mai à 20h


« Filmer la vie, la mienne, celle des gens et des êtres qui m’entourent, que je croise, le repas, les voyages, la route… Filmer ces instants de vie, éphémères, les fragments d’un quotidien qui se prend à devenir magique. Quand je filme, je ne sais pas encore si cela fera partie d’un film ou pas. Je filme comme je vis. Selon l’envie. C’est ensuite, dans un deuxième temps, que les images surgissent. Ce sont ces moments que l’on ne maîtrise pas qui m’intéressent et que je cherche à capter. C’est parce qu’ils sont quasi insaisissables que leur valeur est si précieuse. Mes films sont des portraits d’Hommes/Animaux, portraits dansants, chantants, parfois effrayants : réflexions poétiques sur l’humanimalité, rencontres improbables entre auteurs, musiciens et film de found-footage… Mes textes, comme mes films, participent de toutes ces quêtes, flirtent avec les images, les sons, les voix, et s’hybrident à l’infini… Pareils à nos vies ! » Emmanuelle Sarrouy.

Lire la suite

Un écrivain, un film : Samuel Beckett, Film et Jean Genet, Un chant d’amour : mercredi 11 mai à 20h30


Faut-il réaliser un film comme s’il s’agissait du dernier, ou du premier ? Dans la bouche des réalisateurs, cette interrogation revient souvent. Les films « uniques » ont une aura considérable. Par ailleurs, cinéma et littérature entretiennent une relation trouble, dense : combien d’écrivain-e-s ont-ils écrits pour le cinéma, combien se sont-ils essayés à la réalisation ?
Lire la suite