Luna Park Films présente : Benjamin Péret, poète c’est-à-dire révolutionnaire :: Jeudi 15 octobre à 20h

Après la semaine du mois de juin consacrée aux OVNIS, raretés et autres étrangetés, Luna Park Films (structure de production, de distribution et d’édition de films indépendants) nous revient avec un film de Rémy Ricordeau achevé en 2015 et qui nous fera découvrir un personnage que peu d’entre nous connaissent : Benjamin Péret (1899-1959), un écrivain surréaliste, également connu sous les pseudonymes de Satyremont, Peralda et Peralta.

« Cependant, l’espoir que la jeunesse place dans le cinéma depuis ses débuts, est un signe certain que ses possibilités intrinsèques quasi illimitées et inexplorées demeurent, malgré la frustration dont cet espoir est indéfiniment victime. Déjà, il semble que des jeunes aient individuellement tenté d’échapper à l’emprise stérilisante du capital. Leurs résultats, pour isolés et fragmentaires qu’ils soient, sont hautement prometteurs et laissent présager, au prochain stade, une renaissance du cinéma, lorsqu’ils auront compris que création et argent sont à jamais ennemis, et qu’ils s’associeront librement pour produire le cinéma que nous attendons depuis notre jeunesse, ce cinéma dont les premières manifestations – oasis dans un désert de poussière asphyxiante – s’appellent Nosferatu, les premiers Charlot, Peter Ibbetson, L’age d’or, etc. » Benjamin Péret, Contre le cinéma commercial.

 

Jeudi 15 octobre à 20h
Videodrome 2, 49 Cours Julien, 13006 Marseille
> Voir le plan

En présence du réalisateur Rémy Ricordeau

Entrée en libre accès
Adhésion annuelle à l’association : 5€
Adhésion de soutien à l’association : 20€
Ouverture de la billetterie 1h avant le début de chaque séance

 

Je ne mange pas de ce pain-là, Benjamin Péret, poète c’est-à-dire révolutionnaire
Rémy Ricordeau – 2015, France, 1h33
Production Seven doc – Aube Elléouet­Breton – Oona Elléouet
Bien que le poète Benjamin Péret ait été avec André Breton un des principaux animateurs du mouvement surréaliste, il reste méconnu du grand public. En retraçant ses divers engagements poétiques et politiques, qui ont été une constante de toute sa vie, ce film se propose de le faire redécouvrir au sein d’une aventure intellectuelle collective qui aura durablement marqué le XXème siècle. Éternel réfractaire à l’autorité quelle qu’elle soit, les combats qu’il amenés dans le monde des idées et celui de la politique l’ont été au service d’une conception de l’émancipation humaine qui supposait à ses yeux la liberté la plus absolue : celle de l’expression sensible comme celle, concomitante, de la pensée critique. Novateur, dans sa démarche poétique autant que dans sa réflexion politique, les fulgurances dont il a nourri son œuvre demeurent aujourd’hui d’une brûlante actualité.

« Le poète actuel n’a pas d’autre ressource que d’être révolutionnaire ou de ne pas être poète, car il doit sans cesse se lancer dans l’inconnu ; le pas qu’il a fait la veille ne le dispense pas du lendemain puisque tout est à recommencer tous les jours et que ce qu’il a acquis à l’heure du sommeil est tombé en poussière à son réveil. Pour lui, il n’y a aucun placement de père de famille mais le risque de l’aventure indéfiniment renouvelé. C’est à ce prix seulement qu’il peut se dire poète et prétendre prendre une place légitime à l’extrême pointe du mouvement culturel, là ou il n’y a à recevoir ni louanges ni lauriers, mais à frapper de toutes ses forces pour abattre les barrières sans cesse renaissantes de l’habitude et de la routine.«  Benjamin Péret, « La Parole est à Péret« , préface à l’Anthologie des mythes, légendes et contes populaires d’Amérique.

Pour approfondir, vous pouvez visiter le site de l’association des amis de Benjamin Péret.

 

:: Le partenaire de programmation
Créé en 2014, Luna Park Films est une structure de production, de distribution et d’édition de films indépendants, basée à Toulon (83).
Édité par Luna Park Films, le DVD La Femme Bourreau (Les films maudits de Jean-Denis Bonan) sera dans les bacs le 04 novembre 2015. Ce sera le premier opus d’une collection DVD consacrée à des raretés (et inédits) du cinéma français des années 60.

Les séances précédentes proposées par Luna Park Films au Videodrome 2 :
> OVNI, raretés et autres étrangetés par le distributeur Luna Park Films :: Du mardi 16 au samedi 20 juin> Cinéma japonais, regards sur la Seconde Guerre mondiale #1 :: Samedi 26 septembre à 20h

> Voir toutes les séances cinéma

 

Advertisements