Les nouveautés vidéoclub en octobre


Au Japon, octobre est appelé « le mois sans dieu », car tous les dieux sont rassemblés au sanctuaire d’Izumo pour leur réunion annuelle. C’est le moment idéal pour que surgissent les figures démoniaques, horrifiques et mystérieuses de l’imaginaire cinématographique japonais, auquel nous faisons ce mois-ci une place de choix dans notre sélection.
Tout d’abord avec Kaïro, de Kiyoshi Kurosawa, où l’horreur est à la fois surnaturelle et ultra-réaliste. Un jeune informaticien est retrouvé pendu dans son appartement ; ce suicide inexplicable nous entraine dans l’angoisse urbaine tokyoïte, avec les fantômes comme métaphores de l’isolement. Dans Bio Hunter, adaptation du manga éponyme de Hosono, le virus “Démon” s’abat sur Tokyo, transformant son hôte en monstre. Mêlant horreur et science-fiction, ce manga seinen nous plonge dans une ambiance lourde, effrayante et parfois malsaine. Autre adaptation de manga, découvrez ce mois-ci la série Psycho MPD de Takashi Miike. Un univers déjanté où sont perpétrés des crimes aussi bizarres qu’atroces… des victimes sont retrouvées avec la moitié supérieure du crâne à l’air et une fleur plantée à l’intérieur. Quant au détective, il souffre de troubles de l’identité (MDP = multiple personality disorder…). Dans Tokyo Fist enfin, de Shinya Tsukamoto (le réalisateur de Tetsuo et chef de file de la mouvance cyberpunk au Japon), l’horreur naît de la violence de la ville moderne ultra-aseptisée, à laquelle les personages vont répondre par la violence de la boxe, réveil du corps et des pulsions primaires.

De manière plus comique, After Life de Hirokazu Kore Eda nous confronte directement à la mort : dans un endroit mystérieux, les morts doivent mettre en scène leur souvenir le plus marquant, avec l’aide d’une équipe de tournage ! Film minimaliste, songe obsédant, After Life travaille la mémoire, l’évanescence du présent, et l’angoisse de la mort.
Enfin, pour clore cette sélection japonaise, nous vous proposons de découvrir Genpin, de Naomi Kawase (grand prix à Cannes en 2007 pour La forêt de Mogari). Loin des troublants imaginaires urbains, ce documentaire plonge au cœur d’une maternité au fin fond d’une forêt, où l’on pratique depuis des décennies l’accompagnement à l’accouchement naturel.
Fantômes et phénomènes étranges peuplent aussi la création japonaise destinée aux enfants… Deux nouveaux mangas s’ajoutent ainsi à notre catalogue : Budori, de Gisaburo Sugii, conte le voyage d’un chat devant quitter sa forêt suite à une succession d’étranges phénomènes naturels, et Souvenirs de Marnie, de Hiromasa Yonabayashi des studios Ghibli, relate l’amitié d’Anna, petite fille solitaire, avec l’imaginaire Marnie.
Quittons le Japon et revenons aux autres sélections du mois.

En sorties récentes, il y aura le dernier opus des frères Dardenne, Deux jours et une nuit, drame social d’une profonde humanité, et Party girl de Marie Amachoukeli. OVNI dans le paysage cinématographique français, ce film dresse le portrait d’Angélique, une entraîneuse de bar de 60 ans, farouchement indépendante, qui accepte finalement la demande en mariage d’un client. Puis, si vous ne l’avez pas encore vu, ne manquez pas Under the skin. Derrière un synopsis simpliste (une extraterrestre arrive sur Terre pour séduire des hommes avant de les faire disparaître), se cache un film magnétique et fascinant, à la photographie à la fois trouble et glaciale. Côté documentaire, Ceci n’est pas un film, de l’immense Jafar Panahi, dresse un aperçu de la situation actuelle du cinéma iranien, alors que lui-même est alors interdit de faire des films, accusé de « propagande contre le régime ». Arnaud des Pallières quant à lui, dessine une ode grimaçante à l’Amérique dans Poussières d’Amérique, film de found-footage muet. Nous vous invitons aussi à découvrir les films de Flavie Pinatel et Alexandre Schellow, réalisateurs marseillais, avec le double Dvd Ramallah + Tirana, exploration de deux villes pour deux expériences sensorielles.

> Les conditions locatives et formules d’abonnement

Deux jours, une nuit – Jean-Pierre et Luc Dardenne
Tom à la ferme – Xavier Dolan
Under the skin – Jonathan Glazer
Party girl – Marie Amachoukeli
Ceci n’est pas un film – Jafar Panahi
White bird – Gregg Araki
Poussières d’Amérique – Arnaud des Pallières
Ramallah – Flavie Pinatel
Tirana – Alexander Schellow
Treme (saison 2) – David Simon
MPD psycho – Takashi Miike
Le nôtre parmi les autres – Nikita Mikhalkov
Cœur de verre – Werner Herzog
Liverpool – Lisandro Alonso
Stars in my crown – Jacques Tourneur
La grande aventure lego – Phil Lord
Pretty woman – Gerry Marshall
Souvenirs de Marnie – Hiromasa Yonebayashi
Budori – Gisaburo Sugii
Genpin – Naomi Kawase
Tokyo fist – Shinya Tsukamoto
Le moine sacrilège – Kiyoshi Saeki
Kairo – Kiyoshi Kurosawa
After life – Hirokazu Koreeda
Bio hunter – Fujihiko Hosono

> Voir les films dans le catalogue locatif

 

Publicités