Marseille en communs par Peuple & Culture Marseille :: Dimanche 22 novembre à 18h

Du 9 au 22 novembre, la Plateforme organise Marseille en communs : Quinzaine pour les convergences citoyennes, autour de la question du commun, principe central dans nombre d’alternatives politiques actuelles. Résister et prendre place dans l’espace, prendre la parole contre l’expulsion, prendre la parole pour se saisir du politique et faire entendre sa voix, tel est l’objet du film choisi et présenté par Peuple & Culture Marseille pour le temps de rencontre au Videodrome 2: Palazzo delle aquile.

 

Dimanche 22 novembre à 18h
Videodrome 2, 49 Cours Julien, 13006 Marseille
> Voir le plan

Projection suivie d’un débat

 

Entrée à prix libre

adhésion annuelle à l’association : 5€
adhésion de soutien à l’association : 20€
Ouverture de la billetterie 1h avant le début de la séance

 

Palazzo delle aquile
Stefano Savona, Alessia Porto, Ester Sparatore – 2011, Italie, 2h08, VOstFR

À Palerme, 18 familles sans-abri délogent les politiciens de la Mairie. De nouveaux acteurs s’emparent de l’ancien théâtre de la démocratie, incarnant ses contradictions avec une force inédite.

« Grand Prix du Cinéma du Réel 2011, Palazzo delle Aquile était aussi sélectionné à Cannes dans le cadre de la programmation de l’ACID, l’Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion. Ce n’est que justice, pourrait-on dire, au risque d’un mauvais jeu de mot avec l’objet même du film. Le film de Stefano Savona, Alessia Porto et Ester Sparatore ne prétend jamais réduire l’infinie complexité du réel : sur la justice, la démocratie, la politique, il pose d’innombrables questions, sans prétendre avoir réponse à tout. Sans dogmatisme, et en jouant avec finesse du comique, de l’épique, du film de mafia, pour mettre en scène une tragédie humaine. Il fait partager à son spectateur une expérience cinématographique et politique : celle qui a mené les trois cinéastes à partager nuit et jour pendant un mois un espace hautement symbolique investi par dix huit familles de mal logés : le Palazzo delle Aquile, le Palais Municipal de Palerme. Résister, et prendre position – par la parole et dans l’espace – tel est l’enjeu de ce film, autant pour les filmés que pour les filmeurs. Et en définitive, pour les spectateurs.» Anne-Violaine Houcke

Le texte de soutien de l’ACID :
« Des familles récemment expulsées occupent le Palais Municipal de Palerme en Sicile : elles n’en partiront pas tant qu’on ne leur aura pas attribué une maison. Or des maisons il y en a, récemment confisquées à la mafia. Ce pourrait n’être qu’un documentaire politique, suivant jour après jour la lutte de ces familles en nous donnant à voir les enjeux d’un combat légitime récupéré ou dénigré par les partis politiques locaux. Mais c’est beaucoup plus que cela. Nous vivons avec eux dans le Palais, entre plans d’enfants enlaçant les symboles de la « démocratie », au milieu des conflits que génère une saisissante situation, tout cela avec un sens aigu de la mise en scène qui nous plonge dans un récit éminemment cinématographique. Jusqu’à cette séquence dans une église où les familles affrontent à distance le Maire de la ville, qui rappelle les films de mafia ou les meilleurs plans d’un Abel Ferrara. Surtout, le film nous engage dans une réflexion universelle sur le sens et le rôle de la politique dans toute démocratie, nous donnant à voir les rouages d’un système par nature impropre à s’emparer de toute dimension humaine.» Stéphane Arnoux, cinéaste

 

:: Les partenaires de programmation

Peuple & Culture Marseille est une association culturelle d’éducation populaire membre du réseau national Peuple & Culture né en 1945. Elle mène des actions autour de la langue et de l’image, et plus particulièrement de la littérature et du cinéma documentaire à travers des activités de diffusion, de médiation, de pratique, de formation et d’échanges interculturels.

> Les séances précédentes proposées par Peuple & Culture Marseille au Videodrome 2

La Plateforme est née en 2007 de la volonté d’explorer et de valoriser les richesses issues de l’intelligence relationnelle dans les organisations collectives.


:: Une autre appréhension des richesses
La dimension humaine au cœur des systèmes économiques constitue une richesse immatérielle à révéler et à reconsidérer à côté des richesses matérielles produites. La Plateforme aspire à un meilleure équilibre entre ces richesses complémentaires : bien articuler des compétences diverses dans un projet, mieux articuler implications bénévoles et salariées en milieu associatif, trouver sa place et son mode de participation dans un collectif, etc.

:: Un support d’intelligence collective
Depuis sa création, La Plateforme s’est progressivement façonnée en « écosystème» de coopération entre citoyens, professionnels, entreprises de tout statut, consultants, chercheurs, étudiants, artistes, etc. Elle s’appuie sur l’échange d’expériences, de points de vue, de ressources, le croisement d’approches et d’univers professionnels divers, l’expérimentation, la prospective partagée. En interrogeant les représentations et pratiques du collectif, en décryptant et synthétisant les problématiques sous-jacentes, en partageant et diffusant le « savoir » ainsi co-produit, La Plateforme accompagne les parties prenantes dans le changement.

 

> Voir toutes les séances cinéma

 

 

Publicités