Phantagma : Carte blanche à Aurélien Lemonnier :: Samedi 24 octobre à partir de 20h30


Pour finir cette semaine préparée avec soin par Aurélien Lemonnier. Nous ferons se heurter deux films. D’un côté le dernier film de John Huston,  Gens de Dublin au classicisme tendu et de l’autre L’ange de Patrick Bokanovski, jalon majeur du cinéma expérimental. Parions que Phantagma soit lui aussi de la partie!
Lire la suite

Publicités

Phantagma : Carte blanche à Aurélien Lemonnier :: Vendredi 23 octobre à 20h


Aurélien Lemonnier nous propose là un des plus grands films d’Ingmar Bergman.
Si Phantagma, le nom de ce fantôme qui erre dans le cinéma depuis sa création, peut nous apparaitre dans toute sa  beauté et sa cruauté, c’est parcequ’ Ingmar Berman l’a invoqué dans De la vie des marionnettes.
Lire la suite

Phantagma : Carte blanche à Aurélien Lemonnier :: Jeudi 22 octobre à 20h


Nous continuons, après Histoire de fantômes chinois, notre voyage spirite en Asie.
Chris Marker nous disait dans son film Sans soleil : « Les films d’épouvante japonais ont la beauté sournoise de certains cadavres. On reste parfois sonné par tant de cruauté…..et puis vient la récompense… » Cette récompense dont parle Chris Marker c’est la beauté  d’une femme bien vivante celle-ci. Aurélien Lemonnier aurait-il décider de jouer avec nos nerfs comme cette vieille dame chat qui joue avec ses pauvres victimes comme avec des pelotes de laine?
Lire la suite

Phantagma : Carte blanche à Aurélien Lemonnier :: Mardi 20 octobre à 20h


Cette semaine nous initions une idée qui nous tenait particulièrement à coeur. A savoir  ouvrir la programmation à des spectateurs avec qui nous dialoguons sans cesse depuis l’ouverture de la salle. Nous mettre en position de spectateur de l’outil que nous avons mis en place. Renverser la vapeur mais surtout continuer la discussion entamée…
Nous avons donc invité  Aurélien Lemonnier, artiste plasticien marseillais, à nous entretenir d’une idée. Celle du fantôme qui hante le cinéma : Phantagma, tel est son nom! D’Olivier Smolders à Ingmar Bergman , de la peste à Marseille aux simulacres chinois , Aurélien Lemonnier déploie le spectre d’un cinéma habité autant qu’il nous habite.
Pour cette première soirée, les projections seront précédées d’une performance d’Aurélien Lemonnier.
Lire la suite