Carte blanche à Aflam, cycle « famille » :: Samedi 21 mai à 20h30

Dans le cadre du cycle « famille » entamé au mois de mars par Aflam  c’est le film de Karim Dridi, Khamsa qui vous est proposé ce mois-ci.


Samedi 21 mai à 20h30
Videodrome 2, 49 Cours Julien, 13006 Marseille
> Voir le plan

Entrée à prix libre

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance

 

Khamsa
Karim Dridi – 2008, France 1h48
Agé de 11 ans et placé dans une famille d’accueil, Marco, dit Khamsa, décide de retourner dans le camp de gitans de son enfance. Le jeune fugueur y retrouve son cousin, le nain Tony et son ami Coyote. Il nourrit toujours les mêmes rêves de liberté et de vie facile. Avec Coyote et Rachitique, jeune Arabe d’une cité voisine, Khamsa enchaîne petits larcins, vol de scooter et même cambriolage de maisons…

Avant de donner son premier tour de manivelle, Karim Dridi a passé beaucoup de temps avec les gamins gitans, fantastiques acteurs naturels de son film, de même qu’il a longuement rencontré les différents acteurs sociaux gravitant autour de la communauté gitane (instituteurs, éducateurs, pédopsychiatres, etc.). Il a d’ailleurs tenu un très intéressant blog de tournage pendant plusieurs mois sur le site Rue89.
Cette imprégnation profonde se ressent à chaque instant du film, où une vérité humaine éclate vingt-quatre fois par seconde. Elle a aussi permis de mieux affûter toutes les qualités que Dridi avait déjà en lui : une générosité de regard qui dirige sa caméra prioritairement vers les “marginaux”, vers ceux qui n’ont pas d’image, ou alors une image très déformée. Un sens de l’intensité de chaque scène. Une facilité à entremêler comédie et tragédie. Une capacité à rendre de la beauté et de la dignité à des êtres généralement considérés comme laids et indignes. L’intelligence aussi de ne pas juger, de se tenir à égale distance de l’héroïsation et du misérabilisme.

 

 

:: Le partenaire de programmation

Aflam est une association née en 2000 de l’intérêt commun de Marseillaises et de Marseillais pour les cultures arabes à travers l’image et le cinéma.
Riches d’un patrimoine cinématographique qui témoigne de leur histoire, les pays arabes ont tous développé une production cinématographique spécifique. Aflam souhaite donner une visibilité et un espace à ces cinémas peu connus à Marseille et dans la région pour favoriser une meilleure connaissance des cultures arabes et encourager les échanges autour des films réalisés au Maghreb, au Proche-Orient, et au sein des diasporas arabes.

> Voir toutes les séances cinéma

 

Advertisements