Séance jeune public : Conte d’un Japon sauvage :: Mercredi 23 mars à 16h

Hana a 19 ans quand elle rencontre l’homme de sa vie. Celui-ci lui révèle rapidement l’identité qu’il cache à tous les autres : il est un homme-loup, dernier survivant d’une espèce japonaise désormais éteinte. Cette nouvelle surprenante ne gâche en rien leur histoire d’amour. Ensemble, ils ont deux enfants, Yuki et Ame. Mais un jour, l’homme-loup disparaît et Hana, dévastée, doit s’occuper seule de sa famille. Pour éviter que ses petits, qui éveillent les soupçons des voisins lorsqu’ils prennent leur forme animale, ne soient dénoncés, elle décide d’aller s’installer à la campagne..

 

Mercredi 23 mars à 16h
Videodrome 2, 49 Cours Julien, 13006 Marseille
> Voir le plan

Séance jeune public dans le cadre du programme Kinetica

À partir de 6 ans

 

Les enfants loups, Ame & Yuki
Mamoru Hosoda – 2012, Japon, 1h57, VF

L’œuvre de Mamoru Hosoda fut souvent comparé à celle de Hayao Miyazaki. Au-delà du fait qu’il est peut-être celui qui incarne le mieux la nouvelle génération des maîtres de l’animation japonaise, la filiation semble trop facile, et le réalisateur lui-même s’en défend. Le fantastique ici ne sert pas d’ancrage à un univers féérique extravagant comme dans Le voyage de Chihiro ou Princesse Mononoké, mais serait plutôt un alibi, une métaphore, pour aborder la différence chez l’autre. L’épure chez Hosoda est à l’opposé de l’imaginaire chargé de son compatriote, et on pensera davantage à Ozu ou à certains films de Naomi Kawase qu’à Alice au pays des merveilles.

Ainsi, Les enfants loups est avant-tout un film contemplatif porté par le rythme de la vie dans le Japon rural, où Ame et Yuki, maudits de par leur nature mi-homme mi-animal, pourront s’épanouir et grandir, pour finalement choisir leur voie au terme de ce récit s’étalant sur treize années. La différence qui les caractérise est la cause initiale de leur départ de la ville à la campagne, et ce sera également ce qui animera leurs questionnements identitaires, déchirés qu’ils seront à lutter contre l’animal en eux pour tenter de s’intégrer au monde des humains, ou à l’inverse de céder à leurs instincts sauvages. Enfin, le film est une ode à la nature, où chaque dessin de branches, de feuilles, de pluie ou de neige est retranscrit avec une finesse et une délicatesse extrême.

« La vie est bien plus fantastique que toutes les fictions, le quotidien est une mine inépuisable de suspense et d’émotions, une suite de petits miracles ; simplement, personne ne s’en rend plus compte. Le banal, la répétition tuent cette magie. Mais le cinéma d’animation et la parfaite maîtrise qu’il autorise peuvent la faire renaître. »
Mamoru Hosoda

 

:: Les tarifs des projections cinéma

5€ la séance sans adhésion
4€ la séance avec adhésion
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeune public

Adhésion annuelle à l’association : à partir de 5€
La carte 10 séances + adhésion annuelle : 40€

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance

 

> Voir toutes les séances cinéma

 

Advertisements