Les projections du mardi 1er au samedi 12 mars


Les Triplettes de Belleville, cela vous parle forcément, c’est par ce film que son auteur est passé du court au long. Et c’est par celui-ci que nous débuterons une semaine entièrement consacrée au travail de Sylvain Chomet. Trois longs, trois courts tel est à ce jour sa filmographie visible.

Du 9 au 12 mars la programmation sera consacrée au thème du carnaval. Nous déclinerons le thème en 5 films majeurs d’horizons et d’époques très différents.
Marcel Camus réalise en 1959 Orfeu negro, fondé sur la pièce de théâtre de Vinicius de Moraes, Orfeo da Conceiçã. En le transposant au cœur du carnaval brésilien, il réinterprète le mythe d’Orphée très librement, et offre une version exotique, solaire et colorée de la légende orphique.
En 1953, Federico Fellini réalise I vitelloni. Pour le jeune Fellini, la vie est déjà un bal masqué : il nous entraîne dans une course effrénée à travers les coulisses du théâtre fuyant la scène centrale. Ses héros sont et seront toujours à la marge.
Alexander Kluge, peut-être le plus grand réalisateur allemand vivant, réalisait en 1974 Dans le danger et la plus grande détresse, le juste milieu apporte la mort. Février à Francfort. Pendant dix jours, Alexander Kluge et Edgar Reitz ont parcouru la ville avec leur caméra. Manifestations, maisons occupées, parades du carnaval, vifs débats au congrès du parti social-démocrate, avec une intrigue : l’histoire de Inge Maier qui séduit les hommes pour les voler et de Rita Müller-Eisert, une espionne.
Thomas Vincent est l’auteur en 1999 d’un premier long métrage remarqué, Karnaval avec Sylvie Testut. Le film se situe à Dunkerque lors de ses célèbres fêtes de carême. Loin de se limiter à une simple toile de fond, le carnaval de Dunkerque est à Thomas Vincent ce que Monument Valley était à John Ford (toutes proportions gardées) : un contexte digne d’être regardé, un « décor » auquel il faut accorder autant de temps et d’attention qu’à l’action. Le film sera précédé par l’immense court-métrage de Jean Vigo, À propos de Nice. Le chef opérateur du film n’est autre que Boris Kaufman, frère cadet de Dziga Vertov. Ayant dû endurer les affres de la censure, Jean Vigo n’a réalisé que quatre films et est mort de septicémie à 29 ans.

 

Du mardi 1er mars au samedi 5 mars
Rétrospective Sylvain Chomet
:: Les Triplettes de Belleville, L’illusioniste, Atilla Marcel…
Voir le programme de la rétrospective

 

 

Dimanche 6 mars à 18h
Made In America – A Journey Through Afro-American Music
(tarif spécial : 10 euros)
:: Concert
Martin Grizzell and New Grizzell Chorus – Gospel Soul, 1h30
Voir le programme de la soirée

 

Mardi 8 Mars à 20h
Massalia BD, Kowalski roi du monde (sortie de résidence de Marion Mousse)
:: Vanishing point
Richard C.Safarian – 1971, États-Unis, 1h29, VOstFR
Voir le programme de la soirée 

 

 

Mercredi 9 mars à 16h
Séance jeune public : L’estampe Japonaise
(à partir de 9 ans)
:: Miss Hokusai
Keiichi Hara – 2015, Japon, 1h33, VF
Dans le cadre du programme Kinetica
> Voir le programme de l’après-midi

 

Mercredi 9 mars à 20h
Caramantran a brûlé, l’hiver est enterré
:: Orfeu Negro
Marcel Camus – 1959, France/Brésil, 1h47
Voir le programme de la soirée

 

 

Jeudi 10 mars à 20h
Caramantran a brûlé, l’hiver est enterré
:: I vitelloni
Federico Fellini – 1953, Italie, 1h48, VOstFR
Séance en présence de Jeanne Baumberger, historienne du cinéma et coprésidente de Cinépage
Voir le programme de la soirée

 

Vendredi 11 mars à 20h
Caramantran a brûlé, l’hiver est enterré
:: Dans le danger et la plus grande détresse, le juste milieu apporte la mort
Alexander Kluge – 1974, Allemagne, 1h30, VOstFR
Voir le programme de la soirée

 

 

Samedi 12 mars à 20h
Caramantran a brûlé, l’hiver est enterré
:: À propos de Nice
Jean Vigo – 1930, France, 25 min
projection en 16mm
:: Karnaval
Thomas Vincent – 1999, France, 1h28
Voir le programme de la soirée

 

Videodrome 2, 49 Cours Julien, 13006 Marseille
> Voir le plan

 

:: Les tarifs des projections cinéma

5€ la séance sans adhésion
4€ la séance avec adhésion
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeune public

Adhésion annuelle à l’association : à partir de 5€
La carte 10 séances + adhésion annuelle : 40€

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance

> Voir tous les agendas des séances

 

Publicités