Séance jeune public : Dis papa, et si tu faisais des films pour enfants ? :: Mercredi 24 février à 16h

A l’origine du projet, la fille du cinéaste interroge son père: « pourquoi ne réalises-tu pas des films pour enfants ?« . Eric Pauwels, cinéaste conteur, lui répond par ce film Lettre d’un cinéaste à sa fille. Il y réinvente la narration cinématographique en renouvelant le plaisir intime de se faire raconter des histoires. Un univers d’une grande poésie, emprunt de douceur, de légèreté, de liberté.

 

Mercredi 24 février à 16h
Videodrome 2, 49 Cours Julien, 13006 Marseille
> Voir le plan

Séance jeune public dans le cadre du programme Kinetica
et du Rendez-vous des Docs
en partenariat avec Documentaire sur Grand Écran

À partir de 8 ans

 

Lettre d’un cinéaste à sa fille
Eric Pauwels – 2002, Belgique, 50min

Un jour, protégé par le dieu Elegua, le cinéaste belge Eric Pauwels décide d’écrire une lettre à sa fille, sous la forme d’un film personnel et ludique, tissé de mille histoires et cousu de différentes textures, un livre d’images animées où un cinéaste prend position par rapport au cinéma et donne à voir les visages et les fables qu’il veut partager.

:: À propos du film

Parfois dans la grisaille des films qui collent à notre quotidien, surgit un film rare qui nous éclaire comme un soleil et nous fait ressentir ce que la vie a de beau et de libre. Lettre d’un cinéaste à sa fille, le dernier film d’Eric Pauwels, est de cette qualité-là et touche à ce que le cinéma a de plus de fort et de plus vrai.
Véritable tour de force d’écriture, en état de grâce permanent, cette lettre cinématographique au « je » si personnel, dépasse de loin le simple propos d’un père à sa fille. Elle réussit à nous rendre manifeste, au-delà de toute attente, l’essence même d’un savoir fragile fait d’érudition et d’émotions, élaboré au fil du temps et qu’une certaine poésie du cinéma est seule à même de nous faire ressentir.
En s’adressant à sa fille, en lui écrivant ce film, Eric Pauwels cherche à lui transmettre une façon de voir le monde, un regard qui va derrière les apparences, là où s’arrête le passage du temps, et qui appréhende ce territoire imaginaire de tous les possibles, de toutes les merveilles.
Ce lieu utopique, cette part d’irrationnel que nous avons en commun, Eric Pauwels va tout au long de sa Lettre en parcourir la géographie hasardeuse, nous en proposant des paysages surprenants au gré de ses souvenirs, des histoires singulières à mi chemin entre rêve et réalité.
Avec cet art qui fait les grands conteurs, Eric Pauwels va se donner une totale liberté d’invention, revisitant le cinéma avec un rare bonheur, osant se passer des règles et des conventions pour trouver cette légèreté de ton, cette esthétique de l’abandon qui survient quand celui qui écrit le fait sans contrainte.
Lettre d’un cinéaste à sa fille est plus qu’un très grand film, c’est un film tout simplement et c’est formidable de la part d‘Eric Pauwels de l’avoir voulu ainsi, aussi simple et aussi clair que le regard d’un enfant.
Philippe Simon, webzine Cinergie.be

 

:: À propos du Rendez-Vous des Docs

Créé en 2008, le Réseau Rendez-vous des docs est une initiative de l’association Documentaire sur Grand Ecran, dont la mission est de promouvoir la diffusion du cinéma documentaire. Pour cela, Documentaire sur Grand Ecran a créé le Mois du Film Documentaire et propose régulièrement des programmations à Paris. L’association donne aussi des ateliers de formations et structure un réseau de programmateurs (associations, festivals, médiathèques, ou salles de cinéma), afin d’organiser des projections de films documentaires, accompagnées de rencontres avec leurs réalisateurs.

 

:: Les tarifs des projections cinéma

5€ la séance sans adhésion
4€ la séance avec adhésion
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeune public

Adhésion annuelle à l’association : à partir de 5€
La carte 10 séances + adhésion annuelle : 40€

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance

 

> Voir toutes les séances cinéma

 

Publicités