Les nouveautés vidéoclub en février

Découvrez notre sélection de février, avec 26 titres !
Vous pourrez louer le dernier film de Noah Baumbach, réalisateur de Frances Ha, ainsi que The cut, grande fresque traitant du génocide arménien qui a valu à Fatih Akin les foudres des nationalistes turques, ou encore pour les plus jeunes, Le petit prince de Mark Osborne.

Ajout événement de ce mois-ci, la trilogie des Mille et une nuits de Miguel Gomes, ou l’œuvre impossible d’un cinéaste qui a voulu concilier deux approches incompatibles ; d’un côté une volonté de faire rêver le spectateur en le transportant dans un grand récit fictionnel, et de l’autre la nécessité de ne pas occulter la situation sociale chaotique de son pays à l’heure où la population essuie les conséquences de la crise économique, et le devoir de la porter à l’écran. Gomes illustre son tiraillement au début du premier épisode en se mettant lui-même en scène, fuyant lâchement le tournage de son propre film comme pour exposer l’impossibilité de relever ce double défi. C’est à Shéhérazade, célèbre personnage des Mille et une nuits qu’incombera la tâche de remplacer son rôle de conteur, et de dresser à travers de multiples épisodes le portrait du Portugal contemporain. Chaque segment possède un format différent, passe de la fable à l’entretien documentaire, use d’un grain d’image propre, pour composer un film qui n’a que peu d’équivalent dans l’histoire du cinéma.

La réédition de L’Enfant miroir de Philip Ridley sera également disponible au vidéoclub. Premier long-métrage de ce peintre, dessinateur et écrivain qui s’essaya en 1990 au cinéma, objet étrange et envoûtant, L’Enfant miroir tente de restituer de manière poétique le monde fantasmé que Ridley s’inventait lorsque, enfant, il était atteint d’asthme chronique et contraint à rester isolé et alité, le bizarre découlant donc de ce que le film nous invite à adopter la perception du gamin. On songe à une reprise libre de La nuit du chasseur par Nicolas Roeg, où les compositions picturales évoquent Andrew Wyeth et où le ton, pas si loin de celui de Twin Peaks, oscille entre humour et profonde inquiétude. La réussite n’est pas totale, et le film vaut davantage pour l’ambiance et l’esthétique qu’il développe que pour son scénario hasardeux, néanmoins la curiosité mérite que l’on s’y attarde.

Enfin, nous commençons l’ajout de la rétrospective Paul Vecchiali rééditée par Shellac avec L’Étrangleur. Vecchiali fut notamment le producteur des premiers films de Jean Eustache, et Femmes, femmes fut salué à l’époque par Pasolini.

> Les conditions locatives et formules d’abonnement

 

 

L’étrangleur – Paul Vecchiali
Les mille et une nuits – Miguel Gomes
Le petit prince – Mark Osborne
L’enfant miroir – Philip Ridley
While we’r
e young – Noah Baumbach
The cut – Fatih Akin
L’homme de Rio – Philippe De Broca
Alexandra – Alexandre Sokourov
Super Inframan – Shan Hua
Le juge et l’assassin – Bertrand Tavernier
Rivière sans retour – Otto Preminger
Skyfall – Sam Mendes
Flame – Ingrid Sinclair
Sœurs – Katharine Dominice
Le bon et les méchants – Claude Lelouch
Evita – Alan Parker
99 femmes – Jess Franco
George qui ? – Michèle Rosier
La chasse aux papillons – Otar Iosseliani
Les sept jours – Ronit & Shlomi Elkabetz
Téléchat, épisodes 1 à 20 – Roland Topor & Henri Xhonneux
The wiz – Sidney Lumet
Animatikc – Youri Norstein
Macbeth – Orson Welles


>
Voir les films dans le catalogue locatif

 

Advertisements