Le nouveau cinéma grec :: Jeudi 11 février à 20h

Pour cette deuxième soirée consacrée au Nouveau Cinéma Grec, un film phare de ce grand mouvement de renouveau formel et de contestation politique : Le voyage des comédiens, de Theo Angelopoulos. Dans cette fresque magnifique, la petite et la grande histoire se rencontrent et se perturbent, la tragédie est réactivée, et l’on goûte aussi au plaisir de ce monde souvent exploré par le cinéma : celui des troupes de théâtre itinérantes.

 

Jeudi 11 février à 20h
Videodrome 2, 49 Cours Julien, 13006 Marseille
> Voir le plan

 

Le voyage des comédiens
Theo Angelopoulos – 1975, Grèce, 3h20, VOstFR
1952. A Aigion, une petite ville grecque, à la veille des élections générales, une troupe de comédiens descend du train. Cette troupe itinérante traverse la Grèce pour jouer une pièce du répertoire populaire : Golfo la bergère, pièce en fustanelle de la fin du XIXe siècle.  Le soir même, la police interrompt la représentation pour arrêter l’un d’entre eux, mais ce n’est qu’un artifice pour raconter la défaite des Grecs face aux Turcs en 1922…
En parallèle, la vie des acteurs prend la tournure de celle des Atrides.

:: À propos du film
Tourné pendant les derniers mois de la dictature des colonels, le film trompa complètement le régime et reçut même le soutien plein et entier des forces de police et de l’armée : les autorités étaient persuadées d’avoir affaire à l’adaptation d’une tragédie antique. Cependant, le gouvernement conservateur après la chute des colonels ne le proposa pas en compétition officielle à Cannes, le considérant trop gauchiste. En avril 1985, l’Union panhellénique des critiques de cinéma, la PEKK, le désigna quatrième meilleur film grec de l’histoire.

Le Voyage des comédiens est à la fois une des œuvres marquantes du cinéma des années 1970, le film qui a définitivement établi Theo Angelopoulos comme l’un des grands réalisateurs de son temps, et une fresque épique exemplaire, aboutissement des recherches esthétiques jointes à une interrogation politique qui ont caractérisé toute une tendance du cinéma contemporain éprise de modernité.
Theo Angelopoulos n’a pas caché ses admirations de cinéphile – Michelangelo Antonioni, Miklos Jancsó, Nagisa Oshima – et son style – mise en scène frontale, utilisation systématique du plan-séquence, espace off – en témoigne. Mais l’œuvre n’en est pas moins unique dans sa volonté totalisante qui mêle le passé et le présent, l’imaginaire et le réel, le fantasme et le politique. La caméra glisse d’un registre à un autre, réalise sans solution de continuité l’unité entre diverses périodes. La mise en scène relève de l’ordre du rituel et se veut questionnement de l’impression de réalité et interrogation sur la notion même de spectacle. Chez Theo Angelopoulos, en effet, tout est représentation, même les actes sexuels – strip-tease d’un phalangiste face à Électre, masturbation d’un collaborateur, viol d’une femme qui relient la psychanalyse au politique. Les défilés militaires comme les manifestations participent de cet ordre du théâtral et il n’est pas jusqu’à une scène collective sur une plage qui ne relève du spectacle, en l’occurrence la comédie musicale dont Theo Angelopoulos est un grand amateur.
Mais, dans un même mouvement, son film est profondément concret. Grâce au travail exceptionnel de son chef-opérateur, Ghiorgos Arvanitis, il nous fait sentir le passage des saisons, jouant sur une gamme de tons sourds – de l’ocre au gris – pour mieux chanter la présence des pierres et des murs, des ciels lourds et des chemins rocailleux. Film complexe, Le voyage des comédiens établit un équilibre rare entre le formalisme et la réalité, entre le foisonnement de ses signes et la rigueur de son architecture.

 

> Voir les séances consacrées au cinéma grec

 

:: Les tarifs des projections cinéma

5€ la séance sans adhésion
4€ la séance avec adhésion
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeune public

Adhésion annuelle à l’association : à partir de 5€
La carte 10 séances + adhésion annuelle : 40€

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance

 

> Voir toutes les séances cinéma

 

Publicités