Carte blanche à Sandra Iché, artiste invitée du festival Parallèle :: Dimanche 31 janvier à 18h


Carte blanche à Sandra Iché, artiste invitée du festival Parallèle 2016.
En écho aux travaux scéniques Wagons libres et Variations orientalistes présentés par le festival Parallèle, projection de films et essais vidéos, réalisés en France ou au Liban, tous porteurs d’une réflexion sur l’inscription de nos corps dans le temps présent et leur puissance d’agir.

 

Dimanche 31 janvier à 18h
Videodrome 2
, 49 Cours Julien, 13006 Marseille
> Voir le plan

Entrée à prix libre

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance

 

Cette année, les artistes accompagnés en production et diffusion par KOMM’N’ACT ont été invités à penser la projection d’un film qui fait écho à leur recherche.
Ces projections, faites en partenariat avec les cinémas Variétés et Gyptis et le Videodrome 2, sont pensées comme un écho à leur travail, une mise en tension, sans que l’on parle de ressemblance.

 

Spring Cleaning
Lorde Selys – 2011, Liban/Belgique, 9 min

Spring Cleaning c’est la fragmentation vidéographique d’un lieu sous un certain regard et à un certain moment de l’année. Lieu de baignade mythique sur la corniche de Beyrouth, ouvert sans relâche depuis les années 50. Filmé entre l’horizon de la mer et la ville, dans leurs incessants cycles de construction et de destruction, où s’entrechoquent différences matérielles et sociales.

 

Allant
Mary Chebbah – 2005-2011, France, 5 min 30

Allant, ou comment l’autre me fait avancer, est une vidéo philographique composée à partir d’un dialogue atour de certains pans de la pensée de B. Spinoza. Cette vidéo s’inscrit dans une démarche conjuguant texte et dessin en vue d’explorer l’épaisseur de l’un et la ligne de fuite de l’autre (ou inversement). Une autre manière de faire danser par des fronces et contre-plis -visuels et textuels, nos rapports conceptuels, affectifs et imaginatifs.

 

Last Fall
Nesrine Khodr – 2003, Liban, 2 min

Un haïku en noir et blanc.

 

Nous étions communistes
Maher Abi Samra – 2011, France/Liban, 84 min
Des militants de gauche, marxistes ou nationalistes arabes, avaient aspiré pendant la guerre civile libanaise à créer une société non confessionnelle, démocratique, égalitaire, et solidaire de la résistance palestinienne. La guerre civile s’est achevée par la reprise en main des forces traditionnelles, confessionnelles, des pouvoirs politiques, économiques et sociaux. L’espace public est occupé par le confessionnalisme et dominé par la méfiance et la peur de l’Autre. Se créer une marge en dehors des logiques, mobilisation et propagande confessionnelles est une tâche insurmontable.

 

:: À propos de l’artiste invité

Sandra Iché, née à Paris en 1978, a étudié l’histoire et les sciences politiques, avant de devenir artiste chorégraphique (formation à P.A.R.T.S 2004 -2006, et interprète permanente de la Compagnie Maguy Marin/Centre Chorégraphique National de Rillieux-La-Pape 2006-2010). Elle mène ses activités d’auteure et d’interprète (performances, conférences, interviews, publications, etc.) à travers l’association Wagons Libres, questionnant les modalités de « fabrication » de l’Histoire, de sa mise en récit (Wagons libres, création 2012 ; Variations orientalistes, création 2014). Elle vit entre Beyrouth, où elle co-fonde Mansion, espace culturel porté en collaboration avec Ghassan Maasri, et Lyon, où elle est membre fondatrice de LIEUES, espace expérimental de recherche et de création artistique, et de rodéo, revue pluridisciplinaire, plateforme de rencontres entre pratiques académiques et artistiques. En 2013, elle est lauréate du programme « Hors les murs » de l’Institut français.
> Pour en savoir plus

 

:: Le partenaire de programmation

KOMM’N’ACT est au plus près des problématiques et des enjeux de la jeune création contemporaine.

Depuis 2006, KOMM’N’ACT c’est :

Un projet de territoire :
Installés à Marseille, nous voulons faire de notre ville et de notre région un espace ouvert à la nouveauté artistique, précurseur et accueillant : un territoire de croisements, de collaborations, de recherche pour des artistes d’Europe, de la Méditerranée et de la Région Provence Alpes Côte d’Azur ; un territoire qui développe des outils de travail et de diffusion pour des artistes en recherche.

Un projet international :
Nous travaillons à la circulation des démarches, des œuvres et des artistes du local à l’international en développant un réseau de partenaires investis.

Un projet structurant :
En mettant en lien les artistes entre eux, avec un public large et varié, et avec des structures attentives aux nouvelles formes d’écritures scéniques, nous prenons part au développement de parcours professionnels en pleine impulsion.

Un projet solidaire :
Les collaborations que nous mettons en jeu se basent sur une complémentarité des missions, des moyens et des outils de chacun des partenaires, au profit d’une nouvelle génération d’artistes.

Nous sommes à la fois producteurs et diffuseurs et travaillons à l’articulation de ces deux composantes du spectacle vivant.

En accompagnement à la production et à la diffusion nous travaillons aux côtés des artistes dans le développement de leur projet professionnel et de leurs projets artistiques en assurant différentes fonctions. Nous assurons différentes fonctions :

– formulation d’un projet professionnel à moyen terme
– réflexion autour des projets artistiques et de leur énonciation
– étude de la faisabilité des projets et mise à l’œuvre optimale
– montage des productions (calendrier de travail, recherche de partenaires, recherche de financements, élaboration et suivi des budgets)
– prospection et mise en réseau (local, national, international)
– aide à la diffusion (local, national, international)
– production exécutive de tournée
– réunions hebdomadaires de travail et transmission des outils de travail aux artistes

Les artistes restent toujours maîtres de la manière dont ils veulent développer et donner à voir leur travail.
Nous veillons à ce que le projet artistique reste au centre du montage des productions.

Le festival Parallèle, véritable temps fort pour la jeune création artistique internationale à Marseille et en Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, propose au public de découvrir une nouvelle génération d’artistes du spectacle vivant. Il est dédié aux artistes que nous accompagnons et aux artistes d’une nouvelle génération que nous souhaitons inviter dans notre territoire.

C’est un temps de rencontres entre :
– les artistes et un public large et varié
– les artistes et des structures de production et de diffusion attentives aux nouvelles formes d’écritures scéniques
– les artistes eux-mêmes.

 

> Voir toutes les séances cinéma

 

Publicités