Indignation(s) à l’italienne :: Mardi 26 janvier à 20h


« L’Italie a comme une « vocation » à produire du cinéma citoyen ! Cette « vocation » est apparue juste après la guerre. Et si elle a connu son apogée dans les années 60-70, elle n’a pas dit son dernier mot », affirme Gianluca Farinelli, le directeur de la Cinémathèque de Bologne. Parce qu’en 2016, nous allons avoir grand besoin de courage, de clairvoyance, mais aussi de rire et d’insolence, Cinépage a voulu consacrer sa manifestation-phare, les Rencontres du Cinéma Européen, à ce cinéma citoyen « made in Italy ». Pour cette première soirée au Videodrome 2 du cycle bien nommé « Indignation(s) à l’italienne », Film d’amour et d’anarchie, de Lina Wertmüller

 

Mardi 26 janvier à 20h
Videodrome 2, 49 Cours Julien, 13006 Marseille
> Voir le plan

Séance proposée par l’association Cinépage et présentée par Jeanne Baumberger, historienne du cinéma et coprésidente de Cinépage.

 

Film d’amour et d’anarchie
Lina Wertmüller – 1973, Italie, 2h09, VOstFR

À Rome, dans les années 30, une pensionnaire de maison close abrite un jeune manouvrier lombard, Tunin qui, anarchiste comme elle, est venu préparer un attentat contre Mussolini. Mais Tunin « craque » pour une des filles du lupanar et ne sait plus s’il doit choisir l’amour ou l’anarchie…
Entre tendresse, grotesque, verdeur et goût du bizarre, Film d’amour et d’anarchie fait feu de tout bois !

> Découvrez notre catalogue locatif Indignation(s) à l’italienne

 

:: Le partenaire de programmation
Créée en 1997 par un groupe de passionnés du cinéma, l’association Cinépage propose des activités autour de l’image animée : ciné-club mensuel, journées de formation, séances spéciales, et organise chaque année les Rencontres du Cinéma Européen. Du 22 au 30 janvier, entre films-culte et raretés, les Rencontres 2016 permettront de voir ou de revoir 13 films emblématiques des années 60 – 70. Les uns ouvertement politiques, les autres utilisant la satire, la farce ou l’ironie pour mieux dénoncer les scandales, les injustices, les petits arrangements entre amis et les abus de pouvoir.
Une rétrospective à la fois forte et jubilatoire dans laquelle viennent se glisser quelques films récents, eux aussi adeptes de « l’indignation à l’italienne ». Les Rencontres feront escale à l’Alcazar, aux Variétés, à l’Institut Culturel Italien et au Videodrome 2.

> Voir toutes les séances proposées par Cinépage

 

:: Les tarifs des projections cinéma

5€ la séance sans adhésion
4€ la séance avec adhésion
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeune public

Adhésion annuelle à l’association : à partir de 5€
La carte 10 séances + adhésion annuelle : 40€

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance

> Voir toutes les séances cinéma

 

Publicités