Carte blanche à Aflam : Résistance :: Vendredi 15 janvier à 20h

A partir de ce mois de janvier, nous avons le plaisir d’accueillir un nouveau partenaire de programmation : Aflam. Acteur incontournable de la diffusion des cinémas arabes depuis plus de 15 ans, l’association Aflam proposera donc mensuellement au  Videodrome 2 des projections et des débats autour des cinématographies arabes. Le premier de ces rendez-vous se fera autour du film de Nadine Labaki, Et maintenant on va où ? son second long métrage après Caramel.


Vendredi 15 janvier à 20h
Videodrome 2, 49 Cours Julien, 13006 Marseille
> Voir le plan

Projection suivie d’un débat avec Assaf Dahdah, enseignant et chercheur, spécialiste de la société libanaise contemporaine

Entrée prix libre

Et maintenant on va où ?
Nadine Labaki – 2011, France/Liban, 1h50, VOstFR

Dans un petit village libanais isolé du reste du pays par un champ de mines, un groupe de femmes en grand deuil, chrétiennes et musulmanes, marche vers les deux cimetières voisins où sont enterrés les hommes tombés pendant la guerre entre leurs communautés. Un incident rallume le conflit, dans la vallée. Un téléviseur, dissimulé par deux adolescents sur la place, s’en fait l’écho. Les femmes, alertées, inventent de fausses querelles pour dissimuler l’information aux hommes, toujours prompts à prendre les armes, même s’ils aiment boire ensemble dans le café d’Amale…

Et maintenant on va où ? est un conte humaniste et universel, on y passe du rire aux larmes, d’une tension extrême à l’absurde. Le film est un mélange attachant de fantaisie, de gravité et de burlesque. Le charme du film doit beaucoup aux ruptures de ton osées par Nadine Labaki ainsi qu’à ces femmes, héroïnes résistantes et pacifistes pragmatiques, auxquelles la réalisatrice rend hommage.

Sélection Un certain regard, Festival de Cannes – 2011

 

:: Le partenaire de programmation

Aflam est une association née en 2000 de l’intérêt commun de Marseillaises et de Marseillais pour les cultures arabes à travers l’image et le cinéma.
Riches d’un patrimoine cinématographique qui témoigne de leur histoire, les pays arabes ont tous développé une production cinématographique spécifique. Aflam souhaite donner une visibilité et un espace à ces cinémas peu connus à Marseille et dans la région pour favoriser une meilleure connaissance des cultures arabes et encourager les échanges autour des films réalisés au Maghreb, au Proche-Orient, et au sein des diasporas arabes.

:: Les tarifs des projections cinéma

5€ la séance sans adhésion
4€ la séance avec adhésion
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeunes public

Adhésion annuelle à l’association : à partir de 5€

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance

> Voir toutes les séances cinéma

 

 

Advertisements