Phantagma : Carte blanche à Aurélien Lemonnier :: Jeudi 22 octobre à 20h


Nous continuons, après Histoire de fantômes chinois, notre voyage spirite en Asie.
Chris Marker nous disait dans son film Sans soleil : « Les films d’épouvante japonais ont la beauté sournoise de certains cadavres. On reste parfois sonné par tant de cruauté…..et puis vient la récompense… » Cette récompense dont parle Chris Marker c’est la beauté  d’une femme bien vivante celle-ci. Aurélien Lemonnier aurait-il décider de jouer avec nos nerfs comme cette vieille dame chat qui joue avec ses pauvres victimes comme avec des pelotes de laine?

Cette semaine nous initions une idée qui nous tenait particulièrement à coeur. A savoir  ouvrir la programmation à des spectateurs avec qui nous dialoguons sans cesse depuis l’ouverture de la salle. Nous mettre en position de spectateur de l’outil que nous avons mis en place. Renverser la vapeur mais surtout continuer la discussion entamée…
Nous avons donc invité  Aurélien Lemonnier, artiste plasticien marseillais, à nous entretenir d’une idée. Celle du fantôme qui hante le cinéma : Phantagma, tel est son nom! D’Olivier Smolders à Ingmar Bergman , de la peste à Marseille aux simulacres chinois , Aurélien Lemonnier déploie le spectre d’un cinéma habité autant qu’il nous habite.

 

Jeudi 22 octobre à 20h
Videodrome 2, 49 Cours Julien, 13006 Marseille
> Voir le plan

 

Le manoir du chat fantôme
Nabuo Nakagawa – 1958, Japon, 1h09, version original sous-titrée français
Un jeune couple emménage dans une maison abandonnée depuis cent ans. La femme, Noriko, est immédiatement hantée par les fantômes d’une vieille dame et de son chat…

Voici un film étonnant de série B qui mêle l’ambiance anxiogène des films noirs et de leur photographie particulière à celle des films d’horreur japonais plus classique.

La grande figure de la femme chat : tout comme la renarde ou encore la femme serpent, la femme chat est une des figures incontournables de la représentation mythique et horrifique du japon. Ce film nous plonge dans un Japon moderne, construit, rationnel et regardé par un esthète pour mieux encore nous engouffrer dans le passé mythique d’un samouraï tyrannique cruel et stupide. Les histoires guerrières hante le japon moderne et c’est par la pierre, les vieilles pierres, qui ont fondés quelques bâtisses encore intactes que les japonais se représentent ce temps ancien où le sang coulait à flot en même temps que la grâce et la subtilité déployaient leurs ailes. Ce passé mythique se présente aux japonais sous forme de visions horrifiques, qui glanent tout un inconscient collectif anxieux de la perte de soi. Le fantôme est la scansion des catastrophes qui hantent le cœur des japonais (et Godzilla en est une autre!), la sensation de la perte de sa propre animalité qui angoisse les japonais au point qu’ils rendent hommages à chaque animal avec ferveur et humilité.
Aurelien Lemonnier

> Voir toutes les séance proposée par Aurélien Lemonnier

 

:: Les tarifs des projections cinéma :

5€ la séance sans adhésion
4€ la séance avec l’adhésion annuelle
3€ la séance avec l’adhésion de soutien
2€ pour les enfants et séances du mercredi

adhésion annuelle à l’association : 5€
adhésion de soutien à l’association : 20€

Ouverture de la billetterie 1h avant le début de chaque séance

> Voir toutes les séances cinéma

 

Publicités