Les Rendez-vous d’Image de ville :: Vendredi 18 septembre à partir de 18h

A l’invitation de Videodrome 2, Image de ville propose un rendez-vous mensuel, construit autour de la projection-débat d’un film en présence de son auteur, précédée par « une conversation avec… » un architecte, urbaniste, géographe, historien, sociologue… autour d’un des thèmes abordés par le film.
Une programmation conçue en partenariat avec la Maison de l’architecture et de la ville (MAV) PACA et les Éditions Parenthèses.

Vendredi 18 septembre à partir de 18h
Videodrome 2, 49 Cours Julien, 13006 Marseille
> Voir le plan

 

18h
(entrée en libre accès)
« conversation avec… » Corinne Vezzoni (architecte)

Architecte diplômée de l’École d’architecture de Marseille Luminy, Corinne Vezzoni fait ses débuts dans l’agence de Mario Fabre, cabinet emblématique de l’architecture moderne en région Paca. En 2000, elle crée avec Pascal Laporte l’agence Corinne Vezzoni et associés à Marseille. En 2007, Maxime Claude les rejoint.
L’essentiel de sa recherche et du travail qu’elle développe aujourd’hui évolue autour de la question du contexte. Comment révéler ce qui est ici et pas ailleurs, ce qui précède ? Être à l’affût des indices dont le site est porteur, faire avec l’émotion du lieu, avec le singulier. Exploiter les lignes de force pour « amplifier » le lieu. En 2006, elle livre le bâtiment des Archives et Bibliothèque départementales de Marseille, un ouvrage qui lui valut d’être nommée à l’Équerre d’argent.

 

20h
My Dubai Life
Christian Barani – 2011, France, 1h
en présence de Christian Barani

Christian Barani
met en scène sa plongée sensorielle dans l’univers troublant de Dubaï. Filmant, comme à son habitude, au plus près des corps, il dévoile la réalité d’un monde brutal et sans loi.
Dans son travail, Christian Barani questionne et déconstruit les codes du documentaire. Il n’est pas question de représentation du réel ni de fiction mais d’expérience. En convoquant la marche et la dérive, il met en jeu un autre processus de création qui génère une représentation sans a priori. Il joue avec le hasard et l’improvisation. Aucune séquence n’est enregistrée deux fois. Dans le cadre d’une exposition du centre Khiasma (93) intitulée « Manifeste sur les villes invisibles« , Olivier Marboeuf propose à Christian Barani de réaliser une « dérive » à Dubaï. Cette démarche propre à l’artiste consiste à aller marcher dans des paysages, des villes.

 

:: Le(s) partenaire(s) de programmation

Le projet d’Image de ville :
Promouvoir un cinéma qui ouvre sur le monde pour animer un espace public de réflexion sur la civilisation urbaine, en organisant deux événements festivaliers annuels et des rendez-vous publics réguliers ;
en élaborant des programmations cinématographiques spécifiques ;
en favorisant l’émergence de projets cinématographiques sur l’architecture et l’espace urbain ;
en proposant des sessions d’éducation à l’image et de formation audiovisuelle sur les questions urbaines.

Image de ville, structure culturelle aixoise créée en 2003, organise, chaque année, deux événements – le festival Image de ville en automne, et, depuis 2006, les Journées du film sur l’environnement au printemps, – et propose des rendez-vous publics réguliers autour des questions de la fabrique de la ville, de la transformation urbaine.
Image de ville conçoit également des programmations cinéma spécifiques – en lien avec les questions de la ville et de son environnement – à la demande d’institutions régionales et nationales, de festivals ou de structures culturelles, en France ou à l’étranger.
Disposant de divers moyens techniques de production, tournage et montage, l’équipe répond à différentes demandes ; de la simple captation de conférences à la réalisation de documentaires sur l’architecture, la ville et les problématiques liées à l’environnement et au développement durable.
Souhaitant encourager et favoriser la création et la production cinématographiques sur l’architecture et l’espace urbain, Image de ville accompagne des auteurs pour l’écriture et le développement de leurs projets de films. Et participe à l’édition de DVD autour de ces mêmes questions.

La programmation proposée au Videodrome 2 est conçue en partenariat avec la Maison de l’architecture et de la ville (MAV) PACA et les Éditions Parenthèses.

 

 

 

Tarifs des projections cinéma :

5€ la séance sans adhésion
4€ la séance avec l’adhésion annuelle
3€ la séance avec l’adhésion de soutien
2€ pour les enfants et séances du mercredi

adhésion annuelle à l’association : 5€
adhésion de soutien à l’association : 20€

Ouverture de la billetterie 1h avant le début de chaque séance

> Voir toutes les séances cinéma

 

Publicités