Berlin après la Chute du mur par le Goethe-Institut :: Mardi 9 juin à 20h30


En préambule des 48h Chrono du 12 au 14 juin 2015 à la Friche Belle de Mai qui s’intéresse cette année à l’imaginaire berlinois, le Goethe-Institut propose une séance spéciale au Videodrome 2 avec de Cycling the Frame – The Invisible Frame, ovnis documentaires et historiques réalisés par Cynthia Beatt en 1988 et 2009 qui accompagnent la déambulation de Tilda Swinton le long du Mur et de ses traces.

Mardi 9 juin à 20h30
Videodrome 2, 49 Cours Julien, 13006 Marseille
> Voir le plan

Tarifs des projections cinéma :
4€ la séance
3€ la séance avec l’adhésion de soutien
2€ pour les enfants et séances du mercredi

adhésion annuelle à l’association : 5€
adhésion de soutien à l’association : 20€

Ouverture de la billetterie 1h avant le début de la séance

 

Cycling the Frame
Cynthia Beatt – 1988, Allemagne, 27 min, documentaire, VOSTFR
Le Mur de Berlin, communément dénommé « Mur de la honte » , est érigé dans le nuit du 12 au 13 août 1961. Il va, pendant plus de 28 ans, séparer des familles et diviser en deux une ville, un pays, le monde. Objet de fascination comme de souffrance, le Mur habite les esprits et contraint les corps. Dans Cycling the Frame réalisé en 1988, Cynthia Beatt suit Tilda Swinton le long de ce mur pour une forme de topographie physique et mentale durant une journée à vélo.

The Invisible Frame
Cynthia Beatt – 2009, Allemagne, 1h, documentaire, VOSTFR
Que subsiste-t-il du passé et du mur 21 années plus tard ?  Quelle est « la mémoire du mur »? Tilda Swinton enfourche à nouveau son vélo et longe ce mur qui n’est plus, part à la recherche de ses traces et de son absence accompagnée des créations musicales de Simon Fisher Turner. Est-elle à l’est ? Est-elle à l’ouest ? La question fait encore-t-elle sens ? Pourquoi surgit-elle encore ? Nous sommes travaillés par la peur d’oublier tout autant que par « le désir d’oublier ce passé qui peut se manifester dans l’effort d’en détruire les traces » (Brian Ladd, The Ghosts of Berlin). La déambulation de Tilda Swinton dessine alors une topologie poétique de ce mur aujourd’hui disparu.

Pour plus d’informations sur les films

 

:: Le Goethe-Institut :
Plus importante institution culturelle de la République Fédérale d’Allemagne, le Goethe-Institut a pour mission de promouvoir l’étude de l’allemand à l’étranger et d’accompagner la coopération culturelle internationale. Il encourage aussi la découverte de l’Allemagne en informant sur la vie culturelle, sociale et politique du pays. Le Goethe-Institut a ouvert un établissement à Marseille à l’occasion de Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture qui poursuit depuis ses activités culturelles tout au long de l’année. Depuis 2014, il s’est installé à la Friche la Belle de Mai.

 

> Voir toutes les séances cinéma au Videodrome 2

 

Advertisements