Les projections du mardi 2 au samedi 13 juin


C’est en Juin que parmi les fleurs de la bruyère, dont le pollen léger flotte dans la lumière, parmi le laurier rose orgueilleux, et le thym où le lièvre gourmand se gîte le matin…
À l’abri du soleil mais inondé de lumière dans notre salle obscure, durant cette première quinzaine de juin, ce sont les partenaires du Videodrome 2 qui assureront, pour l’essentiel, la programmation du lieu.

Ainsi, nous commencerons le 2 juin par la proposition des trois compères de l’émission de Radio Galère, « En quête de cinéma« , d’inviter le réalisateur Youssef Chebbi pour son film Les profondeurs et Ismaël Lëamsi producteur du film Hecho en Casa. Les deux films seront projetés à l’occasion de cette rencontre.
Le 4 juin, nous accueillerons le Festival de Marseille avec lequel nous initions une programmation au long cours sur la danse et le cinéma, la danse au cinéma, le cinéma de la danse, la danse du cinéma…

La semaine suivante, nous serons avec le Goethe-Institut, en préambule des 48h chrono à la Friche Belle de Mai et autour de la célébration du Berlin post-chute du mur. C’est par le truchement de Tilda Swinton et de sa déambulation autour de la démarcation maintenant invisible du mur dans le film The Invisible Frame de Cynthia Beatt (sous réserve) que nous tenterons de comprendre ce qu’il reste de l’histoire du Berlin est-ouest.
Le 11 juin, l’association Peuple et Culture, avec qui nous démarrons également un partenariat régulier, nous proposera une soirée intitulée « État des choses (1), Éduque moi si tu peux ! » au cours de laquelle deux films (un court et un long) seront projetés.
Fotokino viendra aussi nous rendre visite avec sous le bras un film rare, considéré comme le premier film belge inspiré du néo-réalisme et dont l’aventure s’est étalée sur presque 15 ans, entre 1956 et 1970, de son tournage à sa sonorisation. Il s’agit du film Le chantier des gosses de Jean Harlez.

Il y aura aussi un rendez-vous film noir le 5 juin et un documentaire très intrigant et inédit à Marseille le 13 juin, Match Retour, de Corneliu Porumboiu (réalisateur remarqué de 12h08 à l’est de Bucarest. Le meilleur film de foot jamais vu selon certains.
Ne manquez pas également le 6 juin, la séance cinéma en animation, car après l’éblouissant Dead Leaves nous continuons notre exploration de la culture manga avec au choix (ce n’est pas encore complètement décidé) un classique de l’animé de science fiction : FLCL de Katsuya Tsurumaki, ou un autre plus méconnu et qui fait figure pour les aficionados du genre de véritable chef d’oeuvre : Mononoke de Nakamura Kenji (rien à voir avec celui de Miyazaki).

Les enfants ne seront pas oubliés puisque nous continuons notre rétrospective Ray Harryhausen avec Les soucoupes volantes attaquent le 3 juin et que nous initions notre collaboration avec CinéMioches le 10 juin, séance au cours de laquelle seront projetés en 16mm de nombreux courts métrages d’animation parmi les joyaux de l’école Tchèque.

 

Mardi 2 juin à 20h30
« En quête de cinéma » invite les réalisateurs de Babylon (Grand Prix FID 2012)
(entrée en libre accès)
:: Hecho en Casa
Belhassan Handous – 2014, Tunisie, 1h18
:: Les Profondeurs
Youssef Chebbi – 2012, Tunisie, 27 min
> Voir le programme de la soirée

 

Mercredi 3 juin à 16h
Rétrospective Ray Harryhausen
Séance jeune public
dans le cadre du programme Kinetica
:: Les soucoupes volantes attaquent
Fred F. Sears – 1956, États-Unis, 1h23
À partir de 8 ans, diffusion en version française
> Voir le programme de laprès-midi

 

Jeudi 4 juin à 20h30
Prélude au Festival de Marseille
(entrée en libre accès)
en partenariat avec le Festival de danse et des arts multiples de Marseille
:: All this can happen
Shiobhan Davis, David Hinton – 2013, Royaume-Uni, 50 min
> Voir le programme de la soirée

 

Vendredi 5 juin à 20h30
Films noirs en série
(entrée en libre accès)
:: Que la bête meure
Claude Chabrol – 1969, France, 1h43
> Voir le programme de la soirée

 

 

Samedi 6 juin à 20h30
Le cinéma en animation
:: Mononoke
Nakamura Kenji – 2007, Japon, 12 X 20 min
> Voir le programme de la soirée

 

 

Mardi 9 juin à 20h30
Berlin après la Chute du mur
en partenariat avec le Goethe-Institut, préambule des 48h chrono Berlin du 12 au 14 juin à la Friche Belle de Mai
:: Cycling the Frame – The Invisible Frame
Cynthia Beatt – 1988 et 2009, Allemagne, 27 min et 1h
> Voir le programme de la soirée

 

Mercredi 10 juin à 16h
CinéMioches : Pour que vive la pellicule !
(entrée en libre accès)
Séance jeune public
dans le cadre du programme Kinetica
:: Gongo et les réveils
Pikalik. V – 1980, République Tchèque, 8 min
:: La marguerite
Todor Dinov – 1965, URSS, 5 min
:: Le crayon et la gomme
Guyla Macskassy – ?, République Tchèque, 9 min
:: Charlot s’évade « The Adventurer »
Charlie Chaplin – 1917, États-Unis, 20 min
Projections en 16mm
> Voir le programme de l’après-midi

 

Jeudi 11 juin à 20h30
 État des choses (1) « Éduque-moi si tu peux ! » par Peuple & Culture
:: Le C.O.D et le Coquelicot
Cécile Rousset et Jeanne Paturle – 2013, France, 24 min
:: La chasse au Snark
François-Xavier Drouet – 2013, France, 1h35
> Voir le programme de la soirée

 

Vendredi 12 juin à 20h30
Fotokino présente « Le chantier des gosses »
:: Le chantier des gosses
Jean Harlez – 1956-1970, Belgique, 1h23
> Voir le programme de la soirée

 

 

Samedi 13 juin à 20h30
Film inédit à Marseille
:: Match Retour
Corneliu Porumboiu – 2014, Roumanie, 1h37
> Voir le programme de la soirée

 

 

 

Videodrome 2, 49 Cours Julien, 13006 Marseille
> Voir le plan


Tarifs des projections cinéma :

4€ la séance
3€ la séance avec l’adhésion de soutien
2€ pour les enfants et séances du mercredi

adhésion annuelle à l’association : 5€
adhésion de soutien à l’association : 20€

Ouverture de la billetterie 1h avant le début de chaque séance

 

> Voir les projections des semaines précédentes

 

Publicités