Vidézoographie Insolite par Les Instants Vidéo :: Jeudi 28 mai à 20h

Amnesia de Pengyu Huang

« Je me demande si vous, spectateurs, auriez l’air aussi intelligent qu’un chat si l’on vous mettait des fils électriques comme moustaches ». Niels Bohr

Jeudi 28 mai à 20h00
Videodrome 2, 49 Cours Julien, 13006 Marseille
> Voir le plan

Entrée en libre accès
Adhésion annuelle à l’association : 5€
Adhésion de soutien à l’association : 20€
Ouverture de la billetterie 1h avant le début de la séance

Vidézoographie Insolite – programme de courts-métrages présenté présenté par Marc Mercier des Instants Vidéo, 1h20

Ne cherchez plus mon cœur les bêtes l’ont mangé
Madely Schott – France/Pologne, 2012, 24 min 35
Un dénommé Rudy Eugene, dit le zombie de Miami, aurait dévoré le visage d’un sans abris sur la plage. Trois jours plus tard, c’est au tour d’Alexander Kinyua de défrayer la chronique en mangeant le cœur et le cerveau de son colocataire à Baltimore. Toujours le même mois, l’artiste japonais Mao Sugiyama cuisine son propre pénis et ses testicules à l’occasion d’une dégustation à Tokyo afin, selon ses dires, d’attirer l’attention sur les minorités sexuelles.
Cette succession de troublantes coïncidences les amènent à s’interroger sur le sens de leur acte.
Le  Re :C a-t-il lui aussi succombé à cette épidémie de cannibalisme ?
Selon les analyses psychologiques développées dans la presse :
1) Cherchaient-ils à saboter le caractère sacré de la chair humaine dans les monothéismes/
2) Cherchaient t-ils à incarner une figure de l’altérité absolue, du “sauvage” contre l’homme “civilisé”?
3) Leur acte était il le syndrome des contentieux inhérents à leur groupe?
4) Ne cherchaient ils finalement rien d’autre que de créer un lien indéfectible avec ceux qu’ils aiment et qui, ainsi une fois dévorés, ne les quitteraient jamais.

Amnesia
Pengyu Huang – Chine/Allemagne, 2013, 11 min 36
Vidéo danse et animation.
In the film Amnesia, beings from different worlds (a dancer, a ghost-bird and a mystical horse) meet in a dream. The first contact leaves them with mixed feelings of familiarity and foreignness. However, in the end, the various manifestations become one single soul.

Molt
Amol Patil – Inde, 2012, 1 min
In this work I compare the human body to that of reptiles, which shed their skin each year renewing their skin. There are varied cosmetic products produced each year, which promise to rejuvenate skin into agelessness. Over the course of a day, I am able to shed – peel off – a resin-skin that had covered my whole body.

Sexual
Biriken (Melis Tezkan, Okan Urun) – Turquie, 2008, 4 min
A film about love. Hommage to Punto, hommage to Freud.

Bridge
Reinhard Hoelker – Allemagne, 2014, 3 min
Starting with the sound of an indian praying for resurrection, the video demonstrates the transformation of an animal appearing as a human and vice versa.
It is a reflexion about man and nature, communcation and hermeneutics.
No heureca –  this video is just a trace about what is going on. On the one hand, man and nature have entered into an unresolvable relationship in their mutual dependency, on the other hand they present themselves as a phenomenon of disintegration.

Developing Nation
Jorge Catoni – Chili, 2013, 10 min
Taped around “La Vega Central” (open market. Santiago, Chile) About how wander invisible and circularly in our social disability… Hommes et chiens errants dans la ville…

Pise tower
Denis de Lapparent – France, 2013, 2 min 15
Attention: contient des collisions et des pataquès

La course
Jean-Michel Rolland – France, 2013, 3 min 45
Rythmée par la course de cinq chevaux filmés à Marseille Borély, cette vidéo, hommage à Muybridge, ne cherche pas à plonger le spectateur dans l’univers des hippodromes mais plutôt à lui transmettre la frénésie ressentie lors de cette course effrénée et douloureuse.

Factory
Knut Hybinette – Suède, 2013, 1 min 15
Dark humor animation. About hard work and how it becomes useless. Working is like a meat grinder and by the end no one will remember what you work on.

The Magic Wolf
Khalil Charif – Brésil, 2014, 1 min 26
The Magic Wolf uses sound images to reach sensory intuitions, for different directions that perception leads us.

Snail Trail
Philipp Artus (Agent: Markus Kaatsch, aug&ohr medien) – Allemagne, 2012, 3 min
A snail invents the wheel and goes through a rapid cultural evolution, to finally get back to its origin.

Seafood Porn
Momoko Seto – Japon, 2012, 5 min 30
. Octopus Love affair (L’adultère d’un poulpe) (2011, 2 min 30)
Une histoire d’adultère entre un poulpe un rouget.
. Jennifer and Tiffany (2011, 2 min)
Une histoire d’amour intense entre Jennifer et Tiffany.
. Prawns Orgy (Orgie de crevette) (2012, 30 s)
Un moment de folie entre neuf crevettes.
. Prawn Red Hot Love (2012, 30 s)
Des fesses et une crevette.

Terristoire
Emmanuelle Sarrouy – France, 2014, 6 min
Le souffle de l’amour au cœur du chaos
Chante la mémoire de l’homme
et son devenir

Your Special Island (red)
Laurel Beckman – USA, 2014, 3 min
Composition autour de My Cherie Amour de Stevie Wonder, 1969.

Developing Nation de Jorge Catoni

Developing Nation de Jorge Catoni

 

Les Instants Vidéo (Festival international d’art vidéo et multimédia) se veut un espace-temps ou se croisent des destinées, où se tissent de nouvelles cartographies de la création, où se dessinent de nouveaux axes vers des comètes toujours à réinventer…
Les Instants Vidéo Numériques et poétiques sont une association loi 1901, qui a hérité de la manifestation du Festival fondée en 1988 à Manosque (Alpes de Haute Provence). Depuis 2004, l’association est basée à Marseille et cultive le nomadisme. Elle va à la rencontre des publics et des artistes qu’elle aime nommer les poètes électroniques.

 

> Les projections du mardi 19 au dimanche 31 mai

 

 

Publicités